Mars 2022, la honte

.

.

Chaque image peut être vue en pleine résolution en « cliquant » de nouveau sur celle-ci.


Bien sûr le peuple ne veut pas la guerre. C’est naturel et on le comprend. Mais après tout, ce sont les dirigeants du pays qui décident des politiques. Qu’il s’agisse d’une démocratie, d’une dictature fasciste, d’un parlement ou d’une dictature communiste, il sera toujours facile d’amener le peuple à suivre. Qu’il ait ou non droit de parole, le peuple peut toujours être amené à penser comme ses dirigeants. C’est facile. Il suffit de lui dire qu’il est attaqué, de dénoncer le manque de patriotisme des pacifistes et d’assurer qu’ils mettent le pays en danger. Les techniques restent les mêmes, quel que soit le pays.

Hermann Goering

Procès de Nuremberg, 1946


Musique: Hymne national russe (Choeurs de l’Armée Rouge).